Kimagure OrangeRoad

Réflexion 36 :

Izumi Matsumoto

(partie 1)

 


Mise à jour du 22 Mars 2015

 

La Réflexion n°4 sur "Les origines de KOR" présentait la manière dont Izumi Matsumoto en était venu à créer "Kimagure Orange Road" en évoquant ses histoires courtes qui ont précédé cette oeuvre, ainsi que les personnes réelles qui l'ont inspiré. Mais il était important de compléter cette réflexion par une page entièrement consacrée à l'oeuvre d'Izumi Matsumoto qui n'a pas réalisé que "Kimagure Orange Road" durant sa carrière. Cette page est découpée en deux parties : carrière et bibliographie, illustrées par des photos et des extraits de ses oeuvres.

Les parties suivantes de cette réflexion sont des interviews et des conférences, présentées de la manière suivante :

Partie 2 : Interview d'Izumi Matsumoto à Tokyo en 1993 par Kappa Magasine (Italie) traduit par CyberFred
Partie 3 :
Interview et conférence d'Izumi Matsumoto (16ème Convention du Manga de Barcelone - Espagne - 2010 - par Ramen Para Dos) traduit par CyberFred
Partie 4 :
Conférence d'Izumi Matsumoto (15ème Japan Expo - Juillet 2014) par Punch (MAJ du 10 Juillet 2014)
Partie 5 :
Conférence d'Izumi Matsumoto (15ème Japan Expo - Juillet 2014) par Tetem (MAJ du 10 Juillet 2014)
Partie 6 :
Reportage sur Izumi Matsumoto : Ses Meilleures Années (28 Août 2011) par Dreux Richard/The Japan Time (MAJ du 4 Octobre 2014)

 

Kazuya Terashima (守嶋一弥) le 13 Octobre 1958 à Takaoka (Province de Toyama au Japon), celui qui se baptisera plus tard sous le nom d'artiste Izumi Matsumoto, a tout d'abord rêvé de faire carrière dans la musique (le rock'n-roll). Passionné de dessins et de mangas dès l'âge de 12 ans, il finit par s'orienter progressivement dans ce domaine. Il vint donc vivre à Tokyo pour gagner sa vie en tant que mangaka.

Commençant par diverses histoires courtes, pour la revue Fresh Jump Magazine (cf Réflexion n°4), il présenta en 1981 sa première histoire courte qui lui permit de choisir définitivement la carrière de mangaka au lieu de celle de musicien : "LIVE ! Tottemo Rock'n'roll". Grâce à cette histoire, Izumi Matsumoto fut récompensé second d'un concours mensuel organisé par le magazine Fresh Jump (Retrouvez plus d'infos sur les premières oeuvres d'Izumi Matsumoto dans la Réflexion 43 intitulée "Proto KOR").

Par la suite, sa première histoire publiée et sérialisée fut "Milk Report" (Août 1982). Il enchaîna alors une autre histoire courte en Août 1982 intitulée "Panic in Orange Avenue" qui introduit des personnages très semblables à ceux que l'on retrouve dans KOR. Toute la série de travaux de jeunesse en majeure partie humoristique fut compilée en 1989 dans un recueil d'ouvrage intitulé "Graffiti" ("Matsumoto Izumi Tanpenshuu Graffiti").

Puis, après l'échec d'un nouveau projet de sérialisation appelé "Spring Wonder", le 26 mars 1984, il commença à publier son œuvre majeure : "Kimagure Orange Road" ("Kimagure Orenji Rôdo"), une comédie romantique sur fond de pouvoirs extra-sensoriels, prépublié dans le magazine hebdomadaire Weekly Shonen Jump de mars 1984 à octobre 1987, et qui donnera lieu à 18 volumes Le premier épisode de KOR paru le 26 mars 1984 dans Shonen Jumpde manga. Ce succès propulsera Izumi Matsumoto vers un succès qui fera de lui le créateur de Madoka Ayukawa, un des premiers personages Tsundere de l'histoire du manga (en fait, le second après Lum - ou Lamu - de Urusei yatsura), mais aussi une des plus belles héroïnes de bande-dessinée jamais créée. Le mangaka se serait inspiré du physique de l'actrice Américaine Phoebe Cates pour créer Madoka et de la chanteuse Japonaise Akina Nakamori pour sa personnalité (cf Réflexion n°4). N'oublions pas également qu'Izumi Matsumoto suiva aussi les suggestions de son éditeur pour finaliser les personnages du Triangle. KOR est un succès, et dès 1985, alors que les épisodes sérialisés continuent à sortir en prépublication, un début d'adaptation animée fut présentée durant le festival Jump par le biais d'un épisode-pilote de 25 mn intitulé "Kimagure Orange Road", et d'un CD audio intitulé "Special BGM Shuu Tsuki" (1986), où Izumi apportera lui-même sa contribution musicale en étant aux percussions (photo ci-contre). Izumi s'entoura d'un certain nombre d'assistants : Hatta Kazuya dit ''La Petite Fraise'' (p168 du volume 1 manga VF), Hirono Mitsuru dit ''Le Sportif'' (page 168 du volume 1 manga VF) et Kazushi Hagiwara, le futur créateur de ''Bastard!!" et qui a travaillé trois ans avec Izumi Matsumoto (son interview en anglais sur cette ancienne page).

Un clip-vidéo de 1987, intitulée "From Blue to Orange" présente Izumi Matsumoto au travail, rêvant de Madoka représentée par la chanteuse Rie Kouchi , qui a chanté dans l'épisode-pilote de 1985.

Avant même la fin du manga de KOR et de ses 156 épisodes, Izumi Matsumoto entama cette même année une nouvelle série intitulée "Sesame Street" ("sesami sutoriito") qui parut sans le magazine Super Jump en novembre 1988. Il donna lieu à un manga de 26 épisodes compilés en 3 volumes (version Deluxe) et 4 volumes (version Selection). Cette nouvelle série n'eut pas le succès escompté. Il s'agit de la vie délirante d'une famille modeste et farfelue venue s'installer dans Sesame Street, dans la banlieue de Tokyo. Le personnage principal est Fujiya Keiki. Izumi considèrera toujours ce titre comme incomplet.


Sesame Street (1988)


Sesame Street (1988)


Sesame Street (1988)

Entretemps, Izumi Matsumoto avait publié, toujours dans le magazine Super Jump le n°6 de 1988, une histoire courte appelée "Apples", où l'on voit un triangle ressemblant fort à celui de KOR. (Retrouvez "Apples" dans la Réflexion 45)

Après "Sesame Street" qui s'acheva sans conclusion en 1992, un autre titre lui succéda, et porta le nom de "Black Moon" (1992) paru chez Comic Gamma (Takeshobo), avec un scénario de Raita Okura. Cette histoire met en scène un jeune motard rebelle appelé Kunji Hara qui traverse une porte dimensionnelle et arrive dans un monde étrange d'épées et de sorcellerie, et où se mélangent des éléments des époques de la révolution industrielle et du futur (univers steampunk).

Les années suivantes permirent à Izumi Matsumoto de s'intéresser de plus près aux progrès de l'informatique et en particulier au dessin assisté par ordinateur. Toujours la même année, début Juillet 1994, il participe aussi à une convention américaine consacrée à l'animation Japonaise, l'Anime Expo-94 à Anaheim en Californie. C'est à l'occasion de cette manifestation qu'il eut l'idée de conceptualiser un magazine manga sous format multimedia. Il avait apporté pour l'occasion une simple disquette souple en guise de démonstration de son travail effectué sur son ordinateur Mac. Il rencontre Jan Scott-Frazier, qui travaillait déjà à l'époque pour l'industrie de la japanimation, et fonde avec elle la société Genesis Digital Publishing Company (DPC) qui démarrera son activité commerciale qu'à partir de 1996. Le nom de cette société est inspiré du groupe Genesis dont Izumi Matsumoto est fan. Izumi revint aux Etats-Unis l'année suivante pour participer à la convention Katsucon 1995 à Virginia Beach. Le public Américain appréciant toujours plus son travail, aidé par l'Internet et les nombreux sites KOR américains.

Sans doute ayant eu bon écho sur son travail sur KOR de la part des fans nostalgiques, c'est durant l'année 1994 qu'Izumi Matsumoto revint vers le Triangle en éditant trois romans inédits qui font suite à la série TV et au film final "Anohi Ni Kaeritai" (1988), intitulée "Shin KOR" (1994 - chez Jump J Books). Kenji Terada, le scénariste de la série TV de KOR, écrivit les romans, et Izumi Matsumoto les illustra. Pour Shin KOR III, Izumi Matsumoto illustra uniquement la couverture ainsi que les deux illustrations du dépliant de la seconde de couverture, le reste fut à la charge de Takayuki Goto. Shin KOR fut adapté en version anime long métrage et sorti au cinéma le 2 novembre 1996.

Cette collaboration entre Izumi Matsumoto et Kenji Terada se poursuivra en 1996. En effet, en tant que "character designer", Izumi Matsumoto dessine les personnages d'un jeu vidéo (de type "simulation de rencontre") avec Kenji Terada pour le scénario. Proposé le 1er septembre 1996, sur les plateformes Sony Playstation et Sega Saturn, il portera le nom de "Angel Graffiti" ("enjeru gurafiti"). Un art-book du making of du jeu sortira aussi. Il présente tous les croquis préparatoires d'Izumi Matsumoto, des interviews du staff, avec celles du scénariste du jeu Kenji Terada et d'Izumi Matsumoto.

Les personnages du jeu Angel Grffiti
Angel Graffiti


Angel Graffiti


Angel Graffiti

Du côté de chez Genesis DPC, six CD-ROM multimedia sortirent entre Février 1996 et Octobre 1997. Cinq sortirent des presses de Toshiba EMI (les volumes 1 à 5 - référencés TORT-30xx (TO pour Toshiba) et un directement de Genesis DPC (le CD-ROM Digital Characters - référencé GEWM-001 (GE pour Genesis). Cette collection de supports numériques s'appelaient "Comic ON" où Izumi Matsumoto présenta ses premières oeuvres graphiques sur ordinateur, direction qu'il adoptera par la suite dans son travail.


Logo de Comic On que l'on voit sur le volume 1


Le CD-ROM Comic On "Digital Characters" (25 Juillet 1997)

Voici les dates de sortie des 6 CD-ROM Comic On :

- Comic On volume 1 : 07/02/1996
- Comic On volume 2 : 27/11/1996
- Comic On volume 3 : 26/02/1997
- Comic On volume 4 : 28/05/1997
- Comic On Digital Characters : 25/07/1997 (Collection de plus de 130 images issues des CD-ROM Comic On volumes 1 à 3, et de quelques versions préparatoires de la plupart d'entre eux)
- Comic On volume 5 : 29/10/1997

Pour information, le site de tcv, "KORiginal – Kimagure Orange Road en version originale", a produit récemment (Octobre 2014), un article très détaillé sur les CD-ROM Comic On.

Le premier CD-ROM Comic On, sorti le 7 Février 1996, présenta pour la première fois, le fameux épisode 157 ("Panic in Sentou - Panique aux bains publics") dont les dialogues étaient initialement sous-titrés. C'est dans le CD-ROM volume 5 du 29 Octobre 1997 qu'un doublage des personnages fut rajouté à cet épisode. Cet épisode 157 trouva aussi un public de lecteurs, par une version papier, via le magazine Super Jump n°10 de 1996.


Panic in Sentou (1996)


Panic in Sentou (1996)


Panic in Sentou (1996)

Pour accompagner les travaux inédits qu'il a réalisés, Izumi présenta dans ces CD-ROM destinés aux Mac et PC, quelques reprises plus ou moins récentes comme "Black Moon" (1992 - scénario de Raita Okura), et "Apples" (1988) où l'on voit des personnages ressemblant fortement à Kyosuke, Madoka et Hikaru dans une histoire courte de couple qui se sépare et qui se crée.

ApplesApples
Apples

Sans oublier cette auto-parodie inédite amusante d'Izumi lui-même sous la forme particulière de "Kappa Neko" sous le titre de "Kappa to the Teacher" ("Kappa tu za tiichyaa" - 1995) issu d'un travail collaboratif avec la scénariste Megumi Nishino, qui était aussi la rédactrice en chef de Genesis DPC, et Yumi Touma au dessin, publié dans le premier CD-ROM Comic On de Février 1996, ainsi que dans un ouvrage papier édité par Wave Studio :


Couverture au format paysage de l'ouvrage Kappa to the Teacher édité par Wave Studio
 (travail numérique collectif signé par trois auteurs - en bas à gauche)

Kappa to the teacherKappa to the teacher
Kappa to the Teacher

Un autre titre collaboratif, "Toki no Densetsu" (Legend of Time), avec le scénariste de "Black Moon", Raita Okura, proposé également par le premier CD-ROM Comic On de Février 1996, propulse le lecteur dans l'univers de l'héroïc fantasy. C'était à l'origine, un projet de RPG (avorté ?) sur PC98 (Izumi Matsumoto en character designer seulement) :

Le plus beau travail numérique d'Izumi Matsumoto aura certainement été "Kimagure Orange Road Special" ou KOR Music Story, dont le texte a été réalisé par Chika Terashima. Cette histoire est globalement divisée en quatre parties "saisonnières" : "April", "May", "June - Rain Day" et "July". La première partie ("Avril") montre la rencontre entre Kyosuke et Madoka, la seconde partie ("May") montre un épisode dont Hikaru est le personnage principal, la troisième partie ("June - Rain Day") montre un jour de pluie avec Madoka, et enfin la quatrième partie ("July") présente une Madoka estivale (de plus en plus éloignée physiquement des styles qu'elle avait par rapport au manga), évoluant dans les eaux claires de l'océan Pacifique. Il existe une cinquième "saison" ("August") au sommaire du CD-ROM Comic On n°4 et qui est en réalité un best of des précédentes "saisons".


Kimagure Orange Road Special dans Ultra Jump n°18 (Mai 1998)

KOR Music Story
Kimagure Orange Road Special dans Ultra Jump n°18 (image de gauche - Mai 1998)

Izumi Matsumoto donna définitivement le ton vers le manga en couleur assisté par ordinateur. En 1994, Izumi Matsumoto avait annoncé l'ébauche d'un projet de manga à épisodes sur le thème de la science-fiction, appelé "Magical Power Mako". Originellement, il était question d'une histoire racontant celle de Mako, une fille venant du Futur (l'An 3030), remontant le Temps en 2030, à bord de sa machine temporelle, au moment où une femme policier du nom d'Azuka est assassinée. Les deux personnalités différentes fusionnent étrangement dans un même et unique corps. Elles doivent alors partager l'amour d'un seul homme. Depuis, le projet a été profondément remanié et est devenu en 1997 "EE" (Eternal Eyes) publié dans le CD-ROM Comic On n°4 en un seul épisode, ainsi que dans le magazine Ultra Jump en 1998 en seulement 4 épisodes, qui est un reboot de EE.

Dans la version CD-ROM Comic On de 1997, l'épisode-pilote de "EE" intitulé "Intruder" présente avec sons musique et animation Tokyo en Juillet 2030. Là, l'inspecteur de police Hajime Kouzuki (dont le visage est similaire à Master) et son partenaire, le détective Seiki Morizono (qui a le même visage que Kyosuke, mais avec la même couleur de cheveux de Madoka), travaillent pour la Police de Tokyo. A cette époque, des joueurs du monde entier s'immergent sur le réseau VABIRON (Virtual Amusement Based Industrial Revolution Online Network), dans un jeu virtuel mondial appelé "NIBIRU", créé par Virtual Soft. Mais à la fin de cet épisode, alors qu'il tentait lui-même d'entrer dans le réseau VABIRON, Hajime Kouzuki est assassiné par Gargoyle, une créature monstrueuse censée n'être que virtuelle. Il n'y a pas eu d'épisode 2.


EE (version Comic On - Extrait présenté lors de la Japan Expo 2014 à Paris)


EE (version Comic On)

Dans la version Ultra Jump de 1998, c'est un reboot de "EE" auquel nous assistons par rapport à la version Comic-On. Cela se passe toujours en 2030, à la même époque définie dans la version Comic On. A Tokyo, dans le quartier de Kabukicho situé dans l'arrondissement de Shinjuku, l'héroïne de cette histoire, une jeune ado de 17 ans, appelée Azusa Kouzuki (inspirée du personnage Evangelion, mais dont le physique est similaire au style néo-Madoka des années 90 aux cheveux châtains clairs), a pour habitude de jouer sur NIBIRU dans la maison d'arcade JIHAD Game. Elle et ses amis tentent de remporter la récompense de 100 millions de yens promise par les organisateurs du jeu si celui-ci était accompli jusqu'au bout. Là, elle rencontre un talentueux joueur recherché par la Police appelé "The Wizard" (le Sorcier) dont le visage ressemble à Kyosuke et les cheveux longs à ceux de Madoka. Le Wizard aide le groupe d'Azusa à se sortir du niveau dans lequel ils ont été en difficulté. Le Wizard est en réalité Seiki Morizono, détective à la Police de Tokyo, et partenaire de Hajime Kouzuki. Hajime est inspecteur de la Police de Tokyo et frère ainé d'Azusa ! Son visage barbu rappelle étrangement celui de Master dans KOR. Il ne sait rien des activités secrètes de Seiki sur NIBIRU. Seiki et Azusa vont devoir cacher à Hajime le fait qu'ils se connaissent...

La série "EE" d'Ultra Jump s'arrêta brutalement après seulement quatre épisodes intitulés "ACCESS 1" à "ACCESS 4".


EE (version Ultra Jump)


EE (version Ultra Jump)


EE (version Ultra Jump)


EE (version Ultra Jump)

Outre le ton donné pour le multimedia à ses oeuvres, on remarquera qu'Izumi fait en sorte que ses héroïnes soient de plus en plus dévétues, même pour Madoka qui, au passage, change physiquement de couleur de cheveux, passant du bleu au violet et à l'orange foncé, de couleurs d'yeux (orange) et disposant d'une poitrine toujours plus généreuse. Il n'est pas rare d'appercevoir dans une histoire une fille totalement nue, ou dans des positions permettant au lecteur d'apprécier ses sous-vêtements. Mais Izumi ne franchira jamais la limite vers la vulgarité ou le hentai pur.

Mais du fait de la crise économique qui sévissait au Japon depuis le milieu des années 90, la société Genesis DPC, endurant une dette de 100 millions de Yens, dut cesser toutes ses activités quelques mois après la sortie du volume 5 de Comic On, le 27 Avril 1998.

Le développement de l'Internet du milieu des années 90 permet à Izumi Matsumoto d'ouvrir un premier site web officiel (www.ask.or.jp/~comicon - site fermé depuis) qui permit de mieux faire connaître ses oeuvres digitales, tout en restant en contact avec les fans du Japon (par le biais d'un BBS). Parallèlement, l'ouverture vers le monde occidental s'effectue par quelques articles en langue anglaise, grâce aux informations précieuses du site de Taisuke Itono. Un second site web succéda au premier début 1998, avec le site actuel intitulé comic-on.co.jp (WAVE STUDIO Homepage) qui est devenu plus ou moins aujourd'hui un site d'informations, le point d'entrée de son BBS et de son futur blog (2006).

Jusqu'en octobre 1998, les mangas de KOR étaient réédités et même améliorés (nouvelles couvertures cartonnées, pages additionnelles, images améliorées) dans une version dite "wideban" (cf Réflexion Koresque n°25 d'Olivier).

Izumi poursuivit ses projets numériques. Il décida de créer en 1999 un nouveau manga du nom de "Bakumatsu Rashamen-musume Jyoushi" ("The Far Eastern Romances" ou "Les romances d'Extrême-Orient"), dont l'action se passe au Japon du XIXème siècle, en Août 1856, dans la ville cotière de Shimoda. Cela présente l'histoire de Henry Heusken, un jeune interprête Néerlando-Américain quelque peu malchanceux accompagnant Townsend Harris, le premier Consul Général des Etats-Unis au Japon. Dès son arrivée, Henry Heusken va faire la rencontre d'une jolie et jeune geisha du nom de Okichi.

Bakumatsu Rashamen-musume Jyoushi
Bakumatsu Rashamen-musume Jyoushi

Pour bien étudier le cadre historique de son futur manga, Izumi Matsumoto se rendit à Shimoda même pour consulter les archives et interroger les anciens sur les événements de l'époque qui serviront de base à son manga. C'est durant cette période d'étude, en Juin 1999, qu'il commença à souffrir de violents maux de tête qui ralentirent, puis stoppèrent le projet "Bakumatsu Rashamen-musume Jyoushi. Ce titre très prometteur n'eut au final qu'un seul et unique chapitre introductif publié dans la revue O Super Jump, le 5 Novembre 1999. Izumi Matsumoto a toujours eu des regrets de ne pas avoir pu terminer ce projet.

Le tout dernier travail publié en 1999, avec l'introduction du "Bakumatsu Rashamen-musume Jyoushi, c'est le magazine Weekly Playboy n°44 du 2 novembre 1999 qui le fit, en sortant un nouvel épisode de KOR issu du numérique, dit Episode 158 ("Honde Motte Toumei Kasuga ! - Kyosuke devient invisible"). Cet épisode, en réalité inclassable, montre en deux pages seulement une situation où Kyosuke, invisible, tente d'espionner Madoka chez elle, prétexte à montrer à travers du cosplay la plastique de la demoiselle. Mais Kyosuke en avait oublié que seul son propre corps est invisible, pas ses vêtements.

Durant les années suivantes, l'état de santé d'Izumi Matsumoto ne s'améliora pas. Cette situation ne lui permit pas de commencer de nouveaux projets de manga. En effet, une perte de son liquide cérébro-spinal ne sera confirmée que très tardivement par les médecins (voir 2004 et 2005).

Après avoir eu en 2000 avec Akemi Takada un mini-conflit résolu (le second avec elle, après l'affaire "Tir Na Sorcha" de 1995) à propos du titre de son artbook intitulé "Madoka" qu'elle souhaitait sortir, Izumi publia une série de recueils d'illustrations retraçant sa carrière depuis KOR. Cet artbook s'intitula "Graphic anthology" (Super Jump Special Edition) et fut accompagné d'un CD rom à l'intérieur, contenant les histoires ("Apples", "Panic in Graphic anthologySentou", "KOR Music Story", un économiseur d'écran et quelques wallpapers). Un recueil d'histoires courtes sortit parallèlement : "Digital Short Contents" (reprenant des titres en couleur comme "Apples", "EE", "Panic in Sentou" et l'intro de "Bakumatsu Rashamen-musume Jyoushi").

En 2002, Izumi Matsumoto réédita les deux premiers romans réactualisés de Shin KOR, intulés "Shin KOR 2002" où les couvertures changèrent et Izumi réécrivit lui-même quelques chapitres. Mais le troisième tome ne sortit jamais.

Entre décembre 2003 et mars 2004, une tentative de réédition des mangas de KOR fut initiée chez Shueisha par la collection Jump Remix. Il n'y eut que 3 volumes sur 6.

Durant l'été 2004, Izumi sortit le premier volume d'une collection de trois séries d'art-books en collaboration avec l'association MANAMI (avec Taisuke Itono) intitulée "Izumi Matsumoto Fan-Book". Le premier volume, dont le titre est "Recurrence", est sorti à l'occasion de Comic Market 66, en août 2004. Outre une interview d'Izumi Matsumoto, il contient surtout des dessins préparatoires inédits du manga de KOR (cf Réflexion n°4) et même du premier projet KOR qui a été refusé initialement avant la série que nous connaissons, et avant cela, des dessins de "Spring Wonder", le projet qui aurait pu supplanter KOR s'il avait été accepté. Le second, "Orange Blossom" est sorti en décembre 2004 et le 3ème, "Dishabille", en août 2005.

En 2004, Izumi Matsumoto (46 ans) et ses fans, ont fêté les 20 ans du manga de KOR.

En Mai 2004, Izumi Matsumoto (ou une de ses deux soeurs aînées) lut un article sur Internet (ou sur le journal) sur la fuite de liquide cérébro-spinal. Cet article permit à Izumi de découvrir les causes de ce qu'il lui arrive.

Izumi Matsumoto Fan-Book : RecurrenceFaute de nouveaux titres, en raison de sa maladie l'empêchant toujours de travailler, la tendance à cette époque est celle d'évoquer le passé de son oeuvre. Ainsi, tout une série de fan books est sorti grâce à l'association MANAMI depuis Août 2004. A travers son témoignage, Izumi Matsumoto nous fait partager ce qui a été les débuts et les origines de KOR, un angle très riche en informations que nous ne pouvons qu'applaudir.

Mars 2005 : Illustration d'Izumi Matsumoto (à droite) offerte à l'écrivain Kazumasa Hirai pour son roman Bohemian Glass Street (qui sortira sur support Kindle avec cette image). De l'aveu même de son auteur, ce roman puise son inspiration dans KOR.

En Avril 2005, Izumi Matsumoto écrit aux fans de KOR du monde entier pour confirmer qu'il commencerait à créer de nouveaux épisodes de KOR cette année :

« Chers fans qui aiment Kimagure Orange Road et mes autres travaux. D'abord, je voudrais exprimer ma profonde tristesse à propos de la mort du Pape [*] que je pleure. Ainsi que tardivement envers le défunt Mr Yasser Arafat [**]. J'exprime ma sympathie aux nombreuses victimes des récents grands tremblements de terre et des vagues destructrices du tsunami dans l'Océan Indien [***]. Pendant les dernières cinq années, j'ai lutté contre une maladie insurmontable. Cependant, je reprendrai mon travail parce que je ne peux pas le garder éloigné, et je commencerai à créer de nouveaux épisodes de Kimagure Orange Road, ainsi que d'autres travaux cette année. Bien sûr, la promesse que j'ai faite à Mr Robert Kwong [****] il y a quelques années sera réalisée, je garde son conseil dans mon coeur. Je vous souhaite à tous de voir mes nouvelles créations. Merci. »

[*] NDLR : Jean-Paul II, décédé le 2 Avril 2005.
[**] NDLR : Yasser Arafat, décédé le 11 Novembre 2004.
[***] NDLR : Le tsunami du 26 décembre 2004 qui a durement frappé les terres de l'océan Indien.
[****] NDLR : Robert Kwong est un KOR fan Américain qui a, entre autres, créé la fan fiction "Hard KOR".

Hélas, ce souhait de créer de nouveaux épisodes n'a pu être concrétisé.

En Juillet 2005, Izumi Matsumoto se rend à l'hôpital de Sanno où les docteurs confirment chez lui les symptômes. L'origine de ce mal remonterait à sa petite enfance, quand à l'âge de trois ans il fut heurté par une voiture alors qu'il traversait la rue en face de sa maison. En retombant, le côté droit de sa tête a percuté le sol. Il s'est réveillé non sans avoir été temporairement dans le coma. Cet accident l'a aussi laissé depuis avec des épaules raides.

En Septembre 2005, un article publié sur le site MSN-Mainichi International donne des nouvelles de l'état de santé d'Izumi Matsumoto. Il indique avoir ces dernières années consulté plus de 40 institutions médicales dans le domaine du dentaire, de l'orthopédie, de la médecine interne et de psychiatrie. On lui a diagnostiqué une mauvaise occlusion des dents, le manque d'exercice, un déséquilibre autonome, une schizophrénie ou une dépression. A chaque fois, il a travaillé sur toute une variété de traitements. Malheureusement, il ne retrouva pas sa condition physique. Ce n'est que lorsqu'il a lu un article sur la la fuite de liquide cérébro-spinal en Mai 2004, qu'il a pu enfin diagnostiquer clairement sa maladie. Maintenant qu'il se soigne, par la technique du "Blood Patch", Izumi Matsumoto manifeste le souhait de créer une nouvelle oeuvre traitant de cette maladie afin que ceux qui en souffrent dans le monde puissent mieux la comprendre. Il est donc possible que cette oeuvre soit prioritaire sur KOR.

Octobre 2006 : Izumi Matsumoto abandonne définitivement son BBS, et ouvre un blog personnel qui est actuellement le point d'entrée majeur d'information des fans.

Printemps 2007 : A l'occasion de l'anniversaire des 20 ans de la série KOR, Izumi Matsumoto conceptualisa le design des figurines de Madoka, Hikaru, Jingoro et des deux soeurs Kasuga accompagnant les coffrets DVD de la série TV, des OAV et de Shin KOR. Akemi Takada illustra le boitier spécial de rangement de tous les DVD.

Juin 2007 : Un accident d'auto contraint Izumi Matsumoto à séjourner à l'hôpital.

Décembre 2009 : la chaîne TV-Tokyo diffuse un reportage sur Izumi Matsumoto en langue japonaise sur la vie qu'il reprenait alors qu'il surmontait tout juste sa maladie qui l'a longtemps handicapé :

 

 

 

Juin 2010 : le site de eBookJapan édite pour la première fois la version électronique du manga de KOR en 20 volumes (les 156 histoires).

Septembre 2010 : Izumi Matsumoto va beaucoup mieux, et surmonte sa maladie. Il participe à différentes expositions comme celui du GOFA au Japon et à celui du Edge Asia Fantastic Art Circus à Taiwan.

Octobre 2010 (du 29 au 1er Novembre) : Izumi Matsumoto est présent en Espagne au XVIème Salon International du Manga de Barcelone (Interview d'Izumi Matsumoto à ce salon).

Mai 2011 : Izumi Matsumoto perd son père, qui était âgé de 89 ans.

Juin/Juillet 2011 : Izumi Matsumoto participe à la Convention Anime Expo AX 2011 (Los Angeles - USA).

Août 2011 : Reportage sur Izumi Matsumoto : Ses Meilleures Années (28 Août 2011) par Dreux Richard/The Japan Time (Japon)

Entre décembre 2011 et mars 2012 : seconde tentative de réédition du manga de KOR par la collection Shueisha Jump Remix en six volumes qui est allée jusqu'au bout, incluant même les épisodes 157 et 158.

Février 2012 : Izumi Matsumoto se rend à Washington pour participer à la Convention KATSUCON 2012 où il présente aux Américains ses deux nouveaux art books "SEASON" et "EMOTION" issus de l'exposition du GOFA de décembre 2011 :


Season et Emotion (d'autres extraits ici)

Novembre 2013 : Izumi Matsumoto participe au 10ème Pacific Media Expo (PMX) à l'hôtel Hilton de l'aéroport de Los Angeles.

Juillet 2014 (du 2 au 6) : Izumi Matsumoto participe au 15ème Japan Expo (Paris - France).

Autres liens importants consacrés à la venue d'Izumi Matsumoto en France en Juillet 2014 (cités par ordre chronologique de diffusion) :

Petite galerie de photo d'Izumi Matsumoto par le site de Geek'n Comics (lien direct - 4 Juillet 2014)
Interview en vidéo d'Izumi Matsumoto à Japan Expo par la chaîne J-One (lien direct (à partir de la minute 8 - 5 Juillet 2014)
Article sur les 30 ans de KOR (15ème Japan Expo - Juillet 2014) par le site Actua BD (lien direct - 6 Juillet 2014)
Interview d'Izumi Matsumoto (15ème Japan Expo - Juillet 2014) par le site Actua BD (lien direct - 6 Juillet 2014)
Galerie de photos autour d'Izumi Matsumoto (15ème Japan Expo) par Baltique (lien direct - 6 Juillet 2014)
Compte-rendu de la conférence avec Izumi Matsumoto (1(ème Japan Expo) par le site Unification France (lien direct - 13 Juillet 2014)
Interview d'Izumi Matsumoto (15ème Japan Expo - Juillet 2014) par le site Podcast48 (lien direct - 14 Juillet 2014)
Expo des 30 ans de KOR et compte-rendu de la conférence d'Izumi Matsumoto par le site Animint (lien direct - 15 Juillet 2014)
Résumé de la venue du Maître en France  : en bonne compagnie avec Izumi Matsumoto par le site Japan Expo (lien direct - 17 Juillet 2014)
L'exposition des 30 ans de KOR photographiée de manière très détaillée par le blog MaCoBé (lien direct - 24 Juillet 2014)
Rencontre avec Izumi Matsumoto, le créateur de l'inoubliable Madoka par le site Journal du Japon (lien direct - 31 Août 2014)

Août 2014 (du 22 au 24) : Izumi Matsumoto participe au 2ème Japan Expo USA (San Mateo - Californie).

Octobre 2014 (01) : Izumi Matsumoto est invité à l'émission Manga TV (Japon).
Octobre 2014 (13) : Izumi Matsumoto est invité à l'émission Piece Channel (Japon).

Novembre 2014 (08) : Izumi Matsumoto est invité à une conférence sur Japan Expo par l'association +Japan (Japon).

Décembre 2014 (31) : Izumi Matsumoto est invité au "Pinup Winters Collection - COUNTDOWN PARTY" pour fêter la Saint Sylvestre avec d'autres mangakas (Japon).

Mars 2015 (15) : Sorti sur iTunes Store de "Trajectoire de Kimagure Orange Road jusqu'à aujourd'hui",  un entretien en 6 parties d'Izumi Matsumoto avec Toshihiro Takagi (Japon) :


Bibliographie d'Izumi Matsumoto
(MAJ du 22 Mars 2015)

 

- LIVE ! Tottemo Rock'n'roll (histoire courte - 1981) : second prix Weekly Shonen Jump (Sources)
- Panic in Orange Ave. (histoire courte - Fresh Jump - juillet 1982 ?)
- Milk Report (manga -
Fresh Jump - août 1982)
- Atomic Bonten Sensei (histoire courte -
Fresh Jump - octobre 1982)
- Agechau my Heart (histoire courte - Fresh Jump - février 1983)
- Short Short x3 (histoire courte -
Syukan Syonen Jump n°15, 18 et 19 - 1983)
- Ikinari Kinsei Patrol (histoire courte - 1983 ?)
Spring Wonder (tentative de sérialisation jamais publiée - 1984)
Kimagure Orange Road (manga - prépublié dans Weekly Shonen Jump de mars 1984 (n°15) à octobre 1987 (n°42), publié en manga d'octobre 1984 à juillet 1988 par Jump Comics, réédité et augmenté plusieurs fois jusqu'en 2012)
From Blue to Orange (court-métrage musical de 5 mn avec Izumi Matsumoto et la chanteuse Rie Kouchi - 1987)
Apples (histoire courte - considérée comme la toute première œuvre d'Izumi Matsumoto mettant le pied dans le numérique - Super Jump n°6 (1er semestre 1988) - réédité dans le CD-ROM Comic On n°1 (1996), puis dans le CD-ROM Graphic Anthology (2001) et en
couleur dans le artbook Digital Short Contents (2001)
- Heart of Saturday Night (histoire courte -
Syukan Syonen Jump Spring Special - 1988)
- Sesame Street (manga - de Novembre 1988 à 1992 - Super Jump - inachevé - publié en version Jump Comics Deluxe en 3 volumes de février 1990 à avril 1992, puis réédité en version Jump Comics Selection en 4 volumes de février à mai 1997)
- Matsumoto Izumi Tanpenshuu Graffiti (recueil d'histoires courtes de 1981 à 1988 - Jump Comics - 1989 - contenant "Heart of Saturday Night", "LIVE ! Tottemo Rock'n'roll", "Panic in Orange Ave.", "Milk Report", "Atomic Bonten Sensei", "Agechau my Heart", "Short Short x3", "Ikinari Kinsei Patrol", "Spring Wonder" (drafts)
- Réédition du manga de KOR en version Wideban (de décembre 1991 à septembre 1992 en 10 volumes cartonnés - contient des planches remaniées ou inédites)
- Black Moon (manga trimestriel paru dans Comic Gamma (
Takeshobo) - scénario de Raita Okura - 1992 - au sommaire du CD-ROM Comic On n°1, 2 et 5.)
- Shin KOR (illustrations du roman écrit par Kenji Terada - juillet 1994)
- Shin KOR II (illustrations du roman écrit par Kenji Terada - juillet 1995)
- CD-ROM "Comic On" (volumes n°1 à 5 et CD-ROM "Digital Characters" - publiés par Genesis Digital Publishing Company (DPC) de février 1996 à octobre 1997)
- Panic in Sentou (Panique aux bains publics - histoire courte numérique - dit "épisode 157" de KOR - février 1996 - paru en version sous-titrée dans le CD-ROM Comic On n°1 (février 1996), dans Super Jump n°10 (avril 1996), doublé dans le CD-ROM Comic On n°5 (octobre 1997), réédité en version sous-titrée dans le CD-ROM Graphic Anthology (2001), réédité en couleur dans le artbook Digital Short Contents (2001), réédité en N&B dans les derniers volumes de la version bunko (1998) et dans Shueisha Jump Remix (2011-2012)
- Angel Graffiti (Jeu vidéo sur Playstation et Sega Saturn - septembre 1996 - Izumi Matsumoto en est character designer des personnages, Kenji Terada en est le scénariste - a aussi donné lieu à un artbook.)
- Kimagure Orange Road Special (dit "KOR Music story" - histoire courte numérique - texte de Chika Terashima - novembre 1996 - CD-ROM Comic On n°2, 3 et 4 - édité au format papier dans Ultra Jump n° 18 (mai 1998) en remplacement de "EE".)
- Kappa tu za tiichyaa (Kappa to the Teacher - manga papier (1 volume) édité par Wave Studio en coloration numérique, en collaboration avec Megumi Nishino au scénario (rédactrice en chef de Genesis DPC), et Yumi Touma au dessin - prépublié en 1995 dans le magazine Burger Comic chez Scola et en manga en février 1996 (collection SC Burger Deluxe) - au sommaire également des CD-ROM Comic On n°1, 2 et 5.)
Toki no Densetsu (Fiana Sword Gaiden ou Legend of Time - travail collaboratif avec Raita Okura (Black Moon) pour le character design des personnages d'un RPG (?) sur PC98 jamais sorti commercialement - 1996 - CD-ROM Comic On n°1)
- Réédition du manga de Sesame Street en version Jump Comics Selection (de février à mai 1997 en 4 volumes)
- Shin KOR III (illustrations du roman écrit par Kenji Terada - couverture et dépliant recto et verso de seconde de couverture seulement - avril 1997)
- Réédition du manga de KOR en version Bunko (de février à octobre 1998 en 10 volumes - contenant Panic in Sentou en N&B)
- EE (Eternal Eyes - ancien projet Magical Power Mako - manga en couleur numérique en deux versions - 1997 - inachevé - CD ROM Comic On n°3 et 4 (version 1 de 1997) et Ultra Jump n°15, 16, 19 et 20 (version 2 de 1998) - version Ultra Jump rééditée dans Digital Short Contents (2001)
Honde Motte Toumei Kasuga (Kyosuke devient invisible - histoire courte numérique - dit "épisode 158" de KOR - Weekly Playboy n°44 du 2 novembre 1999 - réédité dans Graphic anthology)
Bakumatsu Rashamen-musume Jyoushi (The Far Eastern Romances - projet de manga en couleur numérique - inachevé. Intro publiée seulement : "Matsumoto Izumi Special III : la romance de la concubine et de l'étranger (gaijin)" dans la revue Oh Super Jump (5 novembre 1999) - o
n peut la retrouver à la fin du Digital Short Contents.)
Matsumoto Izumi illust-shu GRAPHIC ANTHOLOGY (Graphic anthology -
artbook + CD-ROM contenant "Apples", "Panic in Sentou" et fonds d'écran - juin 2001)
-
Matsumoto Izumi tanpen-shu DIGITAL SHORT CONTENTS (Digital Short Contents - recueil d'histoires courtes - juin 2001 - contenant "
Panic in Sentou", "Apples", "EE" (version Ultra Jump) et "Bakumatsu Rashamen-musume Jyoushi")
- Shin KOR 2002 (nouvelle illustration de couverture de la réédition du roman - 2001)
- Shin KOR II 2002 (nouvelle illustration de couverture de la réédition du roman - 2002)
- Réédition du manga de KOR en version Shueisha Jump Remix (décembre 2003 - collection stoppée au bout de 3 volumes)
-
Recurrence (Izumi Matsumoto Fan-Book volume 1 - août 2004 - association MANAMI)
- Orange Blossom (Izumi Matsumoto Fan-Book volume 2 - décembre 2004 - association MANAMI)
- Sugar Babe (Izumi Matsumoto Fan-Book volume 1 - mars 2005 - association MANAMI)
-
Bohemian Glass Street (Illustration de couverture pour le roman électonique en 9 volumes écrit par Kazumasa Hirai - mars 2005)
- Dishabille (Izumi Matsumoto Fan-Book volume 3 - août 2005 - association MANAMI)
- Character designer des figurines KOR accompagnant les coffrets DVD des 20 ans de la série TV de KOR (avril/mai 2007)
- Réédition de Panic in Sentou (Panique aux bains publics - histoire courte numérique - Super Jump n°10 d'avril 2009)
- Réédition du manga de KOR en version eBook en 20 volumes (juin 2010 - collection complète)
- Réédition du manga de KOR en version Shueisha Jump Remix en 6 volumes (seconde tentative réussie - décembre 2011 à mars 2012)
- Season (art-book d'illustrations sorti lors de l'exposition GOFA au Japon en février 2012)
- Emotion (art-book d'illustrations sorti lors de l'exposition GOFA au Japon en février 2012)
- Trajectoire de Kimagure Orange Road jusqu'à aujourd'hui (entretien audio de 53 mn avec Toshihiro Takagi + digital booklet - Mars 2015.

- Projets en cours :

Middle of the Journey (Tabi no Tochû - manga autobiographique en rapport avec sa maladie) ;
Pas de nouveaux épisodes de KOR en vue. Cependant, nous anticipons un prochain art-book d'illustrations comme Season et Emotion.
Septembre 2014 (Interview d'Izumi Matsumoto dans le magazine Animeland n°200) : Il réfléchit à un projet de reboot/remake de KOR.

 


Bonus

 


Découvrez un morphing de Madoka inédit que j'ai réalisé
la montrant évoluer de 1984 vers 1996

Format MPG - 446 ko

(Pour une meilleure visu, faites "Enregistrez la cible sous...")
 

 

 


Kimagure Orange Road est Copyright © Izumi Matsumoto/Shueisha/NTV/VAP/Toho/Studio Pierrot - 2015
Toutes les oeuvres citées et présentées dans cet article sont © Izumi Matsumoto - 2015
Merci à tcv, Jean Meyrand et Punch pour m'avoir aidé à compléter et réviser cette page.